Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenu

  • : D. ambulante
  • D. ambulante
  • : Tout un unirêve à visiter...
  • Contact

Salutations,

Rechercher

Archives

15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 12:16

http://loudianou.free.fr/10/divers/bestiaire/gargouilles%20(1).jpg

 

http://loudianou.free.fr/10/divers/bestiaire/gargouilles%20(2).jpg

 

http://loudianou.free.fr/10/divers/bestiaire/gargouilles%20(3).jpg

 

http://loudianou.free.fr/10/divers/bestiaire/gargouilles%20(4).jpg


Je regarde autour de moi.

Je ne pense pas être exceptionnelle.

Je pense juste assumer la banalité de ma vie.

Dans sa tristesse, comme dans sa gaité.

Je pense apprécier chaque moment intensément

Sans jamais me cacher.

Je porte mes larmes avec fierté.

Et mon sourire je l’exporte bruyamment dès que j’en ai l’occasion.

Non je pense pas être exceptionnelle.

J’écoute ma conscience quand elle me dit que je fais bien,

Mais je ne l’ignore pas quand elle me dit que je fais mal.

J’écoute autour de moi et je vois bien ce qui se passe.

Je n’y pense pas tout le temps.

Mais quand j’écoute, ça résonne en moi.

Je ne pense pas être exceptionnelle.

Dans l’humanité je ne suis qu’une poussière

Mais je me sens tellement plus ,

Quand je vois ce qu’elle fait et ce qu’elle devient….

Je me dis : la poussière est aussi coupable que l’univers sur lequel elle se dépose.

Nous sommes comme ses gargouilles hypocrites qui regardent vers l’extérieur inlassablement,

Qui grimacent et crient en silence pour éloigner le démon .

Mais leur cœur est de pierre, et leurs ailes trop lourdes,

Jamais elles ne s’envoleront , jamais elles ne vieilliront…

Toujours au même endroit, elles ne bougent pas.

Nous sommes comme ces hybrides monstrueux.

Ni humain, ni bête… ni rien. 

 

D...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by D.ambulante - dans Mes photos
commenter cet article

commentaires

Jonathan 18/04/2010 14:09



Mais crois moi quand je regarde le sol de mon appart, je me dis que la poussière c'est tenace et c'est toujours dans un moment exceptionnel qu'on se force a la ballayer ;)


J'aime tes mots