Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenu

  • : D. ambulante
  • D. ambulante
  • : Tout un unirêve à visiter...
  • Contact

Salutations,

Rechercher

Archives

8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 22:00

 

 

 

 

 

 

Comme une grande je me maquille

Comme une grande, j'enfile mon masque de couleurs pour cacher mon humeur, pour dissimuler mon âge.

Comme une grande je met de hauts talons et de courtes jupes.

Comme une grande je joue à l'épouse modèle.

Comme une grande j'ai trouvé un travail.

Comme une grande j'ai trouvé un appart.

Comme une grande je fais le ménage, la vaisselle, le repassage....

Comme une grande je joue à la maitresse.

Comme une grande je passe mon temps à me dissimuler.

Comme une grande je me comporte comme il faut.

Comme une grande je fais semblant.

Comme une grande je joue à la grande, plus grande encore.

Comme une enfant je joue à la grande.

J'en ai assez de ce jeu là.

De ces faux semblants et de ces sourires faux.


Comme une grande je cherche la vérité,

Comme une grande je cherche la liberté.

Comme une grande je voudrais choisir et décider.Assumer mes choix.

Mais je suis petite, trop petite et je préfère encore jouer que d'admettre cette vérité : grande , je ne le serais peut-être jamais.

 

Mais comment se mesure-t-elle cette grandeure ?

Nous portons tous nos masques et nos déguisements.

Nous ne cachons pas tous la même chose, mais nous cachons.

Et c'est le jeu, ce jeu d'adulte, ce jeu de grand, pas drôle du tout.

Je préfère encore mes jeux d'enfants.

 

Voici mon déguisement préféré : Un habit de lumière entouré de projecteur. Un vêtement de beauté qui cache et dévoile. Un habit créatif et récréatif.

 

  http://gibouille-modele.photoviews.net/uploads/photo/modeles/4271_2061_1346348645.jpg

Repost 0
Published by D.ambulante - dans Mise à nu
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 19:17

 

 

Et si elle avait raison
Si je n’appartenais pas à ce monde,

Et si il avait raison…
Si je n’étais pas assez sérieuse pour le monde que j’ai choisi.

Et si ils avaient raison,
Si ce monde plein de lutins et de fées était le mien  ?

Lorsque j’incarne mon personnage
Sous la lumière et les paillettes,
Je me sens moi parce que je me sens autre que cette petite fille sérieuse ou excentrique.

Je ne veux surtout pas avoir le regret de ne pas avoir essayer.
Et si tout ça n’était que paroles vaines :
Je me jetterais dans le vide, sans les mains, sans les pieds.
Je lâcherai guidon et pédale pour m’envoler ?
M’écraserais-je forcément sur le sol ?
Il suffit de vouloir pour pouvoir.

Si ce monde, je ne voulais plus qu’il soit le mien.
Si depuis toujours ce monde avait eu raison de moi ?
Si je laissais ce trop de sérieux qu’il me reste encore.
Si je laissais ma folle passion me prendre toute entière ?
Pourrais-je vraiment le regretter ?

Et si j’étais faite pour briller de mille feu sous les projecteurs.
Si c’est là que mon sourire s’épanouit
et que mon cœur et mon amour grandit.
J’ai la chance de pouvoir m’exhiber.
Exhiber mon talent et ma passion.
Le montrer à tout le monde.
Mais quel monde ?
Ce monde mondain que je méprise par sa fausse supériorité?

Je suis une fille de l’ombre. Une perle de banlieue, comme il y en a plein.
Je suis comme tout le monde , mais aie le courage de mes convictions.
J’assume ma banalité, mon imperfection. Non seulement je l’assume mais je la revendique :
JE SUIS IMPARFAITE et je défile devant vous, je suis imparfaite mais je crée avec ces imperfections.
Pourquoi plus qu’une autre ? De la chance ? Non.
Je ne veux pas perdre mon identité. Ma culture, c’est celle du peuple et pas de ces masturbateurs intellectuels.

Je suis une fille de l’ombre et de la lumière. Cet esprit ne m’aidera jamais dans la vie à choisir ce que je veux :

Rêver ma vie ou vivre mon rêve. 

Repost 0
Published by D.ambulante - dans Mise à nu
commenter cet article
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 17:10

D.

http://loudianou.free.fr/10/avril/D.jpg                                                                                  
Jaime ton prénom. Ne serait-ce que parce que sans lui je ne suis qu’un D. ambulant, illettré. En quête du reste de lui-même. J’aime ton prénom. Il est beau ; il est comme toi.


 
Repost 0
Published by D.ambulante - dans Mise à nu
commenter cet article
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 20:22




Une horreur sans malheur,
sans visage, sans peur.
Dépourvue de toute saveur.
Une horreur qui peint des choses horribles. Ce qu'elle voit. Mais c'est ce qu'elle voit qui lui dit que c'est horrible.
Aucun sens. Ses peintures n'ont aucun sens.
Quelle expérience ! Quelle indécence mais quelle chance d'exposer ces monstres sanglants.
Ses entrailles dégoulinantes sur une toile de cuisine.
C'est répugnant.
Et ce reflet absent.
Ce miroir vide.
Transperce à nouveau tout ce qui aurait pu être beau...
Dégoutant.
Il est laid.
Il est seul, isolé dans ce cadre de bois à tenter de se mouvoir et d'émouvoir.
Il grimace devant sa glace qui ne le voit pas.
Et ce visage commence à pleuvoir des larmes.
Des larmes de bonheur qui ne se partagent pas...
Sans partage, il n'est pas.
Et ce sourire que tu vois n'est qu'un masque.
Un sourire sinueux qui n'a pas de sens, qui se tord de douleur pour dissimuler ce que ces courbes; voluptueuses serait un bien grand mot... trop grand pour y enfermer de si petit traits ; montre mais que tu ne vois pas, dans tes yeux froids. 
Tout déchirer, tout détruire.
Si j'écoutais mon corps parler...
mais mon coeur crée et n'a toujours fais que créer, donner, distribuer.
Détruire il ne sait l'imaginer, le représenter et n'a même jamais essayé.
Enthousiaste, il aime à croire.
Il se plaît à espérer et se complaît à ne pas broyer du noir

Eh puis tant que j'ai ton amour, il parait que je continuerai...
Il me dit que suis forte, assez pour tout ces échecs qui se rient, qui se raillent.

D.rail 






 

Repost 0
Published by D.ambulante - dans Mise à nu
commenter cet article
27 décembre 2007 4 27 /12 /décembre /2007 18:07
TOTEM
 
"Le pied
La jambe
L'esquisse
La cuisse
Un bras
De fer
Un cœur
De pierre
Mes mains
Sur lui
S'abîment.

Mes mains
Qui saignent
Dressées comme un totem.

Je sculpte
Je taille
J'invente
Cet homme
Qui m'aime
Qui m'aime.

Plus fort
Encore
Plus haut
Le corps
Plus dur
Plus chaud
Mon âme
De squaw
Façonne
Cet homme
Rêvé.

Caresse
L'idée
Dressée comme un totem.

Je sculpte
Je taille
Un temple à l'homme que j'aime
Que j'aime.

Encore
Je prie
J'attends
L'esprit
Du vent
La vie
Pénètre
En moi.

La vie
Peut être
Dressée comme un totem.

Je sculpte
Je taille
Je souffle à l'homme que j'aime.

Enfin
Viens
Viens
Viens
viens "


 
 

totem

Repost 0
Published by D.ambulante - dans Mise à nu
commenter cet article
25 décembre 2007 2 25 /12 /décembre /2007 14:05

 

Chasse une déesse sacheresse  chassant le savoir doit chasser sans savoir ce qu’elle chasse.

Euh… ou peut-être est-ce :

Sache qu’une déesse chasseresse sachant chasser doit savoir chasser ce qu’elle sait qu’elle sache…hum… chasse.

Qui sait ?

Qui chasse ?

Qui chasse qui ?

SssSsSsSsSsSsSSsSSsSsSS

main

Repost 0
Published by D.ambulante - dans Mise à nu
commenter cet article
28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 09:49

D.

D

 

                  D.motivée

                                D.boussoulée 

D.calquée

D.ridée

                       D.passée

D.ni

                                                             D.stabilisée

         D.bloquée

                           D.vérouillée

                                                                                                        D.pliée

D.molie

                                                       D.confite

                   D.sespérée

                                                                        D.glinguée

                                                                                                  D.possédée

D.ssinée

                             D.boisée

                                                                                              D.florée

                                                            D.saimée

D.réliction

                                                                         D.gonflée

                             D.stokée

                                                                                                 D.terrée

D.valée

                                                        D.vergondée

                 D.folée

                                                                             D.voyée

                                   D.couverte

     D.voilée

                                                             D.mentie

                                                                                                    D.laissée

D.capée

                                     D.rogée

                                                                                    D.bitée

             D.sillusionnée

                                                          D.bri

D.crite

                                                                                            D.loyale

                                  D.sinteressée

D.visage et D.crie. D.crit, D.voyages D.structeurs . D.bordée D.borde D.paysages D.gélés D.solés.

Repost 0
Published by D.ambulante - dans Mise à nu
commenter cet article
7 juin 2007 4 07 /06 /juin /2007 09:50


On ne la quitte jamais vraiment celle là !

Que de mauvais souvenirs que de bagarres,

Le collège...

eurk...

Quelle horreur, quel désespoir !


cour


Mais... dans tout ça,

il y avait toi.

Non, pas une main tendue.

Un lien inattendu.

Je t'ai trouvée, je ne te quitte plus !



cour


 

 

Repost 0
Published by D.ambulante - dans Mise à nu
commenter cet article
1 juin 2007 5 01 /06 /juin /2007 10:15

 

UNE ARTISTE....

 

 FOIRE

Repost 0
Published by D.ambulante - dans Mise à nu
commenter cet article
27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 19:27

Ce n'est plus l'instant poétique,

quelqu'un à tout cassé...


bag

 

 bag

 

A jamais.

Repost 0
Published by D.ambulante - dans Mise à nu
commenter cet article